Le Maisne Libre
Saint-Cosme-en-Vairais a apprivoisé ses Drôles de Zèbres.







Le groupe de musique pour enfants a passé toute la semaine en résidence au complexe Atlantis. En contrepartie, les Drôles de Zèbres offriront en avant première leur nouveau spectacle au public cosméen en mai.

Les gens qui seraient tombés par hasard la semaine dernière sur Philippe Callu, Anicet Debien et Marc Roussineau au complexe Atlantis ont dû être étonnés. Les trois compères forment le groupe « Les Drôles de Zèbres », un groupe de musique pour enfants un peu déjanté, mais ô combien attachant. Ils ont répété leur nouveau spectacle pendant quatre jours, à l’invitation du dynamique Centre Culturel du Vairais. « on a déjà joué à St Cosme,explique Anicet Debien, alias Bébert. Il n’y a que 2000 habitants, mais ils sont originaux. Leur politique est de faire des résidences. » On connaît cette région dynamique depuis longtemps, renchérit Philippe Callu, alias Lulu, Avec Marc, on a un duo de chansons françaises (Les Gamins d’Paris) et on fait beaucoup de fêtes de Village, à Marolles, Cangé sur Orne…
En contrepartie de la mise à disposition de la salle ainsi que de l’hébergement dans un gîte non loin de là, les Drôles de Zèbres, originaires de Tours, Blois et Vendôme, interpréteront gracieusement leurs nouvelles chansons, écrites et composées par Lulu, le chanteur, devant les spectateurs d’Atlantis le 13 mai prochain. « on jouera beaucoup sur le visuel, et il y aura un côté très festif, raconte Bébert, sur scène, on changera beaucoup de saynètes, de décor et des costumes, ajoute Lulu. On pourra être hard rockers, en vachettes, en disco…

Un divertissement intelligent

Vous l’aurez compris, l’idée est avant tout de divertir les petits, les 3-10 ans notamment. Mais les textes peuvent être emprunts de réalisme : « Si tous les enfants du monde pouvaient se donner la main. Peut importe ta religion, tu es un enfant du monde ». Les musiques, jouées à la guitare, à la basse, à l’accordéon, au clavier, sont également pour le moins éclectique : rock, tsigane, techno, swing,…. Si bien que chacun peut y trouver son intérêt. Les parents, les adolescents.. et même les adultes sans enfant qui veulent passer un bon moment, tout simplement.
Les Drôles de Zèbres ont toujours plaisir à se retrouver, çà se voit, çà s’entend !
A 40 ans de moyenne d’âge, ces drôles de musiciens espèrent tourner encore longtemps. Pour les plaisir des enfants.